Projet Crémoi 2021

Le projet Crémoi c’est quoi ?

 

Le projet Crémoi qui signifie « CRÉe MOdélise et Imprime », permet aux étudiants en 1ère année du cycle ingénieur en Mécanique, de se challenger sur les derniers jours de l’année, afin de travailler 3 grandes compétences :

– Technique logiciel : modéliser une pièce ou un ensemble de pièces simple grâce au logiciel Creo Parametric ;

– Solution d’un problème : proposer une solution de conception réaliste, répondant à un cahier des charges simple ;

– Communication : présenter son travail à l’équipe pédagogique en argumentant.

 

Chaque année, une thématique est donnée aux élèves. Pour répondre à la problématique, ils disposent d’environ 10h de travail en autonomie avant de devoir présenter les résultats de leur projet devant un jury. Aujourd’hui pour la 5ème édition, l’objectif des étudiants est de proposer un objet utile aux bricoleurs ou aux jardiniers amateurs. Pour cela, ils devront concevoir un objet incluant maximum 4 pièces imprimées ; ils pourront intégrer des composants standards comme des vis, des écrous etc. Concernant les géométries, chaque pièce doit être compatible avec les 2 imprimantes à fil de la mécanique. Enfin, les élèves disposent de 5 heures maximum pour l’impression de la totalité des pièces de leur projet.

 

Afin de répondre au cahier des charges, les élèves-ingénieurs disposent des enseignements reçus tout au long de l’année, de leur imagination et des conseils de l’équipe pédagogique.

 

Le projet doit être terminé pour le 7 juin 2021 à 8h. Pour clôturer leur participation, les étudiants doivent rendre les fichiers CAO de leur objet, une ou plusieurs copies d’écran du logiciel associé à l’imprimante 3D pour montrer le placement des pièces ainsi que le temps d’impression et la longueur de fil par pièce, un pitch écrit de quelques lignes, une diapositive qu’ils devront soumettre au jury pour une présentation orale de leur objet avec une démonstration de ses fonctionnalités et de son utilité le tout en 2 min top chrono !

 

Voici les grands crus de l’année 2021 (11 projets retenus par le jury) :

 

 

Enrouleur de fil empilable :

« Partant du postulat qu’un fil sans enrouleur s’emmêle immédiatement, l’enrouleur de fil empilable permet à quiconque de ranger ses fils simplement. Qu’on en ait un ou plusieurs, il suffit alors de nouer le fil sur la base de l’enrouleur, de l’enrouler autour du cylindre et de venir le renouer à la base pour le bloquer, avant de refermer avec l’anneau. De plus, les parties chanfreinées permettent d’en assembler plusieurs ensemble simplement. »

 

 

 

Pointeau :

« N’avez-vous jamais rêvé de pointer avec la précision chirurgicale d’un tireur d’élite ?

 » Tu tires ou tu pointes ?  » est un concept inédit de pointeau alliant esthétique et fonctionnalité pour vous permettre de réaliser de petites empreintes de guidage avant vos opérations de perçage. Une conception épurée pour une utilisation simplifiée. Un bouton moleté avec système d’attache pour collier ou porte-clé vous permettra d’armer un ressort de compression. Une fois l’énergie accumulée, il vous suffira de relâcher ce dernier pour que l’axe percuteur vienne frapper une fine membrane d’ABS en contact avec la tête d’un clou. Profitant ainsi de la ductilité de votre matériau, l’énergie sera amortie et transmise au clou qui viendra marquer votre surface de travail. »

 

Support pour fraisier :

« Vous souhaitez déguster de délicieuses fraises cultivées directement dans votre jardin et maximiser votre rendement et la qualité de vos fruits ? Optez pour un support de fraisiers ! Il vous offre une protection contre les limaces ou escargots. Il permet une réelle protection contre les maladies qui se développent dans la terre. Ce support fraisier hors sol permet de réduire l’utilisation d’engrais et de produits phytosanitaires. Il est la solution anti-pourrissement. Vos fraises ne sont plus directement au contact du sol, ce qui leur donne un meilleur aspect extérieur et une qualité gustative supérieure ! »

 

Rat’Eau :

« Si vous aussi vous adorez le jardinage mais n’habitez malheureusement pas dans une maison avec jardin, j’ai la solution pour vous. A l’arrivée des beaux jours, l’envie de fleurir son balcon grandit. Avec le Rat’Eau qui se monte sur un simple arrosoir, il vous sera possible de retourner et arroser vos jardinières de votre balcon avant d’y semer vos graines. Ce petit râteau creux est serti de 4 trous sur les 4 dents qui font office de canalisations. Son design avec différents coloris possibles vous permet de l’assortir à votre arrosoir. Ses dimensions vous permettront de le ranger facilement dans votre coin jardinage de votre balcon et sa conception en PLA vous assure résistance et longévité. »

 

Mesurator :

« Vous avez besoin de mesurer un diamètre, une tête hexagonale, une épaisseur, une distance ou bien un angle subjectivement ?

Alors le Mesurator est là pour vous ! Avec le format d’une carte bancaire, vous pourrez effectuer des mesures caractéristiques sans aucun problème ou bien le transporter dans votre poche. Cet objet peut prendre des mesures indicatives allant jusqu’à 85 mm et des diamètres utilisés régulièrement entre 2 et 20 mm. Mesurer un angle n’est pas un problème, vous pouvez rapidement identifier plusieurs angles grâce aux deux cartes utilisées simultanément. »

 

 

Nain de jardin joyeux :

« Le Nain de Jardin Joyeux a été conçu pour les amateurs de jardinage, tous les artistes du terreau qui souhaitent embellir leur parterre et faire de leur création un lieu de convoitise. Ce nain n’est pas n’importe lequel : équilibré et gracieux, il peut permettre tout autant une décoration optimale qu’un tuteur pour différentes plantes grimpantes au contraire de tous ses concurrents en céramique, sa plasticité le rend invulnérable à tout débordement, ou intempéries. Ses couleurs chatoyantes reflètent le soleil et apportent la juste luminosité à la plante voisine, alors n’hésitez plus, et pensez à son acquisition dès maintenant. »

 

 

 

Bouchon arroseur :

« Vous aimez être entouré de verdure mais vous ne voulez pas vous encombrer d’un arrosoir et de son design peu élégant ? De l’esprit pratique des concepteurs de l’ENSISA a germé l’idée du bouchon-arroseur. L’idée est simple : le bouchon-arroseur s’utilise de la même manière qu’un bouchon traditionnel à cela près qu’il est capable de transformer n’importe quelle bouteille de thé glacé en arrosoir. Simple d’utilisation, pratique, peu encombrant, c’était bête comme chou mais il fallait y penser ! »

 

 

Tournevis multi-embouts de poche :

« Vous vous êtes déjà retrouvé dans une situation où une vis était mal serrée et le seul moyen de la revisser était avec une clé de maison ? Et bien, cela n’arrivera plus avec ce tournevis multi-support et son rangement d’embout intégré. Une vis plate ? Une vis cruciforme ? Aucun problème, changer simplement d’embout à votre guise ! De plus, il peut être adapté à tous les embouts disponibles sur le marché. »

 

 

 

 

 

Protection anti-limaces :

« Les limaces représentent une nuisance pour les jardiniers, mais sont néanmoins nécessaires à l’écosystème. Il est donc nécessaire de protéger les plantes cultivées sans leur nuire. Sur ce principe a été développé l’anneau de protection anti-limaces. Il est moins cher que les anneaux en cuivre, est séparable en deux parties, empilage et résiste au vent. Il fonctionne en réduisant les surfaces d’appui pour que les limaces tombent lorsqu’elles essaient de grimper. »

 

 

 

 

 

Egrainoir :

« Vous avez du mal à attraper vos graines au fond du paquet lorsque vous semez vos légumes. L’égrainoir est fait pour vous ! Il vous permettra de déposer vos graines une par une dans la terre. Disposez un tas de graines dans le compartiment prévu à cet effet, actionnez la roue et déposez-les par le trou de l’autre côté du compartiment. Peu encombrant et facile d’utilisation, il peut vous accompagner partout. »

 

 

Pince à clou :

« Le bricolage n’est pas sans danger, l’accident le plus légendaire est sans aucun doute celui qui arrive lors d’une tentative infructueuse de planter un clou. Objet d’une myriade de dessin animé, de bande dessinée ou film comique, le gag de la rencontre du marteau et du pouce du bricoleur fait rire tout le monde sauf, bien sûr, la victime. L’objet de mon projet est de développer un outil qui devrait permettre aux bricoleurs les moins adroits ainsi qu’à ceux qui tentent de remplacer le marteau par tout type d’objet inadapté, clé à molette, manche de tournevis ou que sais-je, de ne plus se blesser à chaque tentative. Il s’agit donc de développer un outil qui permette de maintenir le clou verticalement à l’endroit où il doit être planté et dans le même temps que la main qui maintient l’outil soit suffisamment éloignée du clou pour qu’en aucun cas le marteau puisse la frapper. »

 

 

Afin de pimenter cette édition, l’ENSISA a décidé d’ouvrir les votes qui serviront à élire le meilleur projet de l’année 2021. Pour cela, rien de plus simple, il suffit de se rendre ici.