Ingénieur automatique & systèmes embarqués

Pour tout savoir sur la spécialité automatique & systèmes embarqués (ASE) :

en bref programme stages projet contrat pro insertion professionnelle équipements contacts admissions

 


En bref

La spécialité ASE permet à l’élève-ingénieur de savoir instrumenter, optimiser et commander des systèmes dynamiques, traiter des données ou encore par exemple de développer des systèmes embarqués. Tout au long de son cursus, il obtient des bases solides en électronique, énergie et automatique mais aussi en génie informatique et mécanique. La spécialité ASE forme des ingénieurs généralistes, pluridisciplinaires capables de travailler avec et pour des technologies innovantes essentiellement destinées à des applications dans les secteurs de l’automobile, de l’aéronautique et de l’industrie de transformation.
Grâce aux projets en recherche et développement, l’élève-ingénieur ASE, aborde des problèmes concrets et affirme ses capacités d’autonomie. C’est un excellent moyen pour lui de prendre des responsabilités pour approcher et résoudre un problème de type industriel. Il facilite ainsi sa future vie professionnelle.

 

 


Programme

Automatique & systèmes embarqués (ASE) est une spécialité qui délivre des diplômes reconnus par la commission des titres d’ingénieurs (CTI). Elle divise les 6 semestres de formation en 4 axes :

      • fondements scientifiques pour l’ingénieur : base de l’automatique, ingénierie informatique, sciences pour l’ingénieur, signaux et systèmes, robotique etc. ;
      • spécialisation personnalisée : en fonction des choix, du niveau scolaire et de sa volonté, chaque élève-ingénieur est accompagné pour construire son projet ;
      • culture d’entreprise et langue : différents parcours et outils permettent aux étudiants de construire leur profil professionnel : l’insertion, l’entreprenariat, l’informatiques etc. ;
      • milieu professionnel : l’école s’engage dans différentes actions, à introduire l’élève-ingénieur au tissu économique local et national.

Pour pouvoir valider son diplôme d’ingénieur, l’élève doit obtenir un certain niveau en langue. Il doit également effectuer une mobilité internationale de minimum 4 semaines. L’élève-ingénieur a la possibilité d’effectuer en parallèle de sa 3ème année, un master électronique, énergie électrique, automatique (EEA). À l’issue de son cursus, il peut intégrer le master 2 administration des entreprises (MAE) d’Alsace Tech pour acquérir une double compétence ingénieur/manager.

 


Stages

L’ASE propose deux stages obligatoires et un stage optionnel intégrés à la formation :

      • 1ère année, stage obligatoire : découverte de l’entreprise, effectué en France ou à l’étranger, pour 4 semaines minimum ;
      • 2ème année, stage optionnel : en France ou à l’étranger, pour 4 semaines minimum ;
      • 3ème année, stage obligatoire : expérience ingénieur, effectué au dernier semestre du cursus (niveau bac +5), en France ou à l’étranger.

La recherche de stage est une démarche personnelle entreprise par l’élève-ingénieur. Pour ce faire, il dispose du carnet d’adresse des entreprises partenaires de l’école, mais aussi de l’aide et du soutien apportés par les personnels enseignants et administratifs. Chaque stage est suivi par un enseignant-chercheur de l’ENSISA qui se charge d’assurer le lien entre l’école et l’entreprise pour son bon déroulement. Le sujet du stage est donc validé par l’enseignant dans la discipline concernée. Il veille à la cohérence du sujet, à son niveau scientifique et technique. Côté entreprise, l’élève est encadré par un tuteur qui a pour rôle de donner une appréciation sur le travail du stagiaire.
Pour finaliser son stage, l’élève-ingénieur de l’ENSISA doit rendre un rapport écrit. Il soutient son stage dans les locaux de l’école devant un jury composé d’enseignants et du tuteur entreprise. Le rapport et la soutenance s’ajoutent aux appréciations du tuteur entreprise, qui permettent de donner une note à l’étudiant. Le stage, de la recherche à la note de soutenance, fait partie intégrante de la formation d’ingénieur et pour l’obtention du diplôme.

 


Projets

Les projets en automatique & systèmes embarqués (ASE), ont pour but de mettre les élèves-ingénieurs face à des systèmes réels. Le futur ingénieur devra faire preuve d’autonomie pour analyser le problème, être force de proposition et mettre en oeuvre celle qui sera retenue en accord avec les équipes pédagogiques. Chaque année, un ou plusieurs projets sont proposés :

      • 1ère année, les élèves découvrent les bases de l’ingénierie au cours d’un projet où ils manipulent des mini-robots MindStorms et également un projet multidisciplinaire qui permet de voir toutes les compétences pour devenir un ingénieur compétent ;
      • 2ème année, en fin de semestre 8 pour une durée de 6 semaines à temps plein, les étudiants travaillent en binôme sur un sujet proposé par une entreprise ou en lien avec la recherche et doivent réaliser un poster d’explication ;
      • 3ème année, le projet se déroule sur tout le semestre 9 à hauteur de 2 jours/semaine, les étudiants travaillent également en duo sur un sujet d’industriel ou du laboratoire, avec en finalité un produit répondant parfaitement au cahier des charges apportés.

Les élèves-ingénieurs qui suivent leur 3ème année en contrat de professionnalisation, effectuent leur projet de fin d’année en entreprise en lien avec les équipes pédagogiques de l’école et leur tuteur en entreprise.

 

exemples de projets

 


Contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est possible en spécialité ASE à l’ENSISA. Les élèves-ingénieurs peuvent réaliser leur 3ème année de formation en apprentissage.

en savoir +

 


Métiers et devenir

L’ingénieur automaticien de l’ENSISA peut travailler dans différents domaines allant de la conception à l’instrumentation de systèmes industriels. Ayant une expertise en instrumentation et traitement des signaux et des images beaucoup de secteurs d’activités s’ouvrent à lui. Les ingénieurs diplômés exercent par exemple dans l’automobile, l’aéronautique, l’équipement industriel, l’industrie de transformation etc. Voici quelques mots clés qui caractérisent la formation et les compétences acquises au cours des 3 années de formation : capteurs, effecteurs, conditionnement du signal, détection, diagnostic, maintenance, instrumentation informatisée, informatique industrielle, traitement du signal, analyse spectrale et bien d’autres.
Si l’élève-ingénieur le souhaite, il peut préparer un master, mention automatique et informatique industrielle, en parallèle des semestres 9 et 10 du cursus ingénieur ASE. À l’issue de sa 3ème année et de l’obtention de son diplôme l’ingénieur a 3 choix :

      • prendre le chemin de l’entreprise pour débuter sa vie professionnelle en tant qu’ingénieur automatique & systèmes embarqués ;
      • intégrer le master administration des entreprise d’Alsace Tech pour obtenir un double diplôme ingénieur-manager ;
      • choisir de poursuivre en doctorat avec une formation recherche en lien avec l’IRIMAS.

 


Équipements et pédagogie

Moyens humains
L’équipe pédagogique de la spécialité ASE se compose d’une vingtaine d’enseignants permanents. La grande majorité d’entre eux sont enseignants-chercheurs et partagent leurs activités entre l’enseignement, l’encadrement de projets tutorés et la recherche au sein de l’Institut de recherche en informatique, mathématiques, automatique et signal (IRIMAS). Leurs savoir-faire se situent dans les différentes spécialités des sciences pour l’ingénieur : électronique, électrotechnique, mécanique, automatique, informatique, génie logiciel, traitement du signal, traitement des images, réseaux ou internet par exemple, mais aussi dans le domaine tertiaire comme les langues, culture d’entreprise, économie, gestion… La part des enseignements assurée par des intervenants extérieurs issus du monde industriel tient une place importante et croissante tout au long de la formation. Elle représente en 3ème année près de 20% du cursus.

Équipements et locaux
L’ENSISA se divise en deux bâtiments qui accueillent chacun certaines spécialités de formation. Le bâtiment Lumière où se situe la spécialité automatique & systèmes embarqués dispose de :

      • 2 amphithéâtres ;
      • 4 salles d’informatique avec des ordinateurs PC ;
      • 3 salles de travaux pratiques d’automatique ;
      • 2 salles de travaux pratiques de mécanique ;
      • 1 salle de travaux pratiques d’électrotechnique et d’électronique de puissance ;
      • 1 salle de travaux pratiques de physique ;
      • 1 salle de travaux pratiques d’électronique ;
      • 1 salle de travaux pratiques de systèmes numériques ;
      • 2 laboratoires de langues ;
      • 1 atelier de mécanique ;
      • 1 salle d’ordinateurs PC à usage général ;
      • 1 équipement de visioconférence ;
      • de nombreuses salles de cours et de travaux dirigés.

Par ailleurs, les deux amphithéâtres et la plupart des salles de cours sont totalement équipés et adaptés aux technologies de l’information et de la communication pour l’éducation (TICE)  : PC, vidéo-projecteurs, antenne satellite, etc. De nombreux enseignants utilisent les nouvelles technologies comme supports pédagogiques et sont épaulés par un ingénieur pédagogique.

 


Contacts & admissions

demander des infos + d’infos sur les admissions