Concours Alsace Tech

Dans l’équipe gagnante du concours « innovons ensemble » d’Alsace Tech, je demande Louise !

 

Partir de Montpellier, aller en prépa à Lyon, étudier l’ingénierie textile à Mulhouse, participer au concours Alsace Tech « innovons ensemble » et remporter le 1er prix avec son équipe, c’est le chemin que vient de parcourir Louise Legrand—Servenay. Étudiante en 1ère année de la spécialité textile & fibres (TF) de l’ENSISA, elle raconte son expérience de l’entreprenariat.

 

De Lyon au textile mulhousien

Après avoir obtenu mon baccalauréat scientifique option danse, je me suis orientée en classe préparatoire physique-chimie au lycée La Martinière Monplaisir à Lyon. À l’issu du concours au bout des deux années, j’ai été admise à l’ENSISA de Mulhouse, où j’avais postulé pour étudier en formation TF. C’est pour moi un domaine qui allie technicité et créativité.

 

Le challenge d’entreprendre

En septembre 2020, la porte-parole du challenge « innovons ensemble » d’Alsace Tech a présenté le concours à la promo. L’occasion de retrouver mes amis de prépa admis en école à Strasbourg et participer à un challenge m’a motivé. Après m’être entretenue avec la porteuse du projet, j’ai pris ma décision : je voulais tenter l’entreprenariat en projet de groupe !

Le concours permet à toutes les écoles d’Alsace Tech de participer. On prend part à des réflexions que l’on n’aborderait peut-être pas en cours, il nous permet de gérer un projet de bout en bout, de créer et développer une entreprise. On aborde également des notions d’étude de marché, de concurrents, de financement etc. Mais le plus intéressant c’est le travail en équipe, les rencontres avec des professionnels et l’objectif de défendre son projet coute que coute. Personnellement, je retire une véritable expérience du processus entrepreneurial car je n’y connaissais pas grand-chose avant de participer. J’ai également rencontré et pu travailler avec Lydie (HEAR), Clémence (ECAM), Louise (ENGEES) et Vivien (INSA Strasbourg), avec qui on forme une super équipe soutenue par notre coach Éric Rambeaux.

 

Vers des meubles mobiles et modulables

Le concours a débuté en octobre 2020. Après des discussions et des rencontres, nous devions rejoindre le projet qui nous plaisait le plus.

Le concours s’articule autour d’ateliers qui ont lieu chaque semaine et de 2 dates butoirs pour lesquelles il faut rendre des livrables sur l’avancée du projet. Sinon, toute la gestion est laissée libre aux équipes.

Notre projet, Mcube (comprendre M3 pour Meubles Mobiles et Modulables), est de faciliter le déménagement des étudiants et des personnes qui ont des problématiques de place, financières ou de déplacements.

 

 

L’idée est de proposer des meubles ultra-modulables qui s’adaptent à tous les types de logements. Sous forme de boîtes, ces meubles s’assemblent et s’empilent comme un jeu de construction. Que ce soit pour réaliser une penderie, un meuble de rangement ou un bureau, on peut les combiner en fonction des besoins et de la créativité grâce à un système de jonction astucieux.

Lors du déménagement, il suffit de désempiler les boîtes, de les remplir, de les fermer et de les embarquer. En plus de tout ça, ces meubles sont réutilisables, ils s’inscrivent donc dans une démarche de lutte contre la surconsommation.

 

Un avenir pour ces boîtes ?

La présentation du projet au jury s’est très bien passée. Même si nous étions un peu angoissés, le jury semblait vraiment embarqué dans notre projet. La preuve en est, l’équipe a remporté le 1er prix du concours ! Je suis ravie d’avoir participé et gagné. De plus, j’ai acquis de nombreuses compétences et la fibre d’entreprendre. Certains membres de l’équipe pensent peut-être lancer le projet après nos études. Je ne sais pas encore si je prendrais part à l’aventure, mais je pense que les Mcube ont un bel avenir devant eux…

 

____________________________________________________________

 

Vidéo de présentation Mcube

 

Trois autres étudiants de l’ENSISA ont participé au concours Alsace Tech : Léa Abossolo Foh (2ème année en informatique & réseaux), Pierre Maillard (2ème année en automatique & systèmes embarqués) et Marion Nicolas (1ère année en textile & fibres).

L’ENSISA félicite tous les étudiants qui ont pris part au concours. Félicitation également à Marion Nicolas qui remporte le prix Alsace Digitale avec le projet FreshDrive.