Des femmes et filles en sciences

11 février 2021 – Journée internationale des femmes et des filles de science

 

Tous les ans, chaque 11 février, le monde célèbre la journée internationale des femmes et des filles de science. Cette année l’ENSISA a décidé de prendre part aux festivités. Même si nous n’avons pas besoin d’une journée particulière pour mettre en avant les profils des femmes qui s’investissent au quotidien dans nos domaines, venez découvrir six femmes diplômées d’un des cinq cursus ingénieur de l’école. Elles sont la preuve qu’il est possible d’être une jeune femme ayant des rêves et qu’il est possible de les réaliser. Elles démontrent que devenir une femme ingénieure, tout en continuant de vivre pleinement est possible ! Et si la prochaine jeune fille en sciences c’était vous ?

 

« La science et l’égalité entre les sexes sont essentielles pour réaliser les objectifs de développement durable, notamment le Programme de développement durable à l’horizon 2030. C’est pourquoi, ces quinze dernières années, la communauté internationale a entrepris d’importants efforts pour inspirer et promouvoir la participation des femmes et des filles à la science. Pourtant, selon l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), à l’heure actuelle moins de 30 % des chercheurs dans le monde sont des femmes. Selon les données de 2014-2016 de l’Organisation environ 30 % seulement des étudiantes choisissent des domaines liés aux STEM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques) dans l’enseignement supérieur. » Nations Unies

 

 

Brigitte Ferlicchi

« Femme, épouse, mère et ingénieure »

Lire son témoignage

 

 

 

 

 

 

____________________

 

 

Nolwenn Bernard

« Tous les chemins mènent à Rome »

Lire son témoignage

 

 

 

 

 

 

____________________

 

 

Léa Simon

« Travailler dans l’aéronautique c’est ça qui me plait ! »

Lire son témoignage

 

 

 

 

 

 

 

« Bien que l’on observe aujourd’hui des signes encourageants de progrès, les femmes demeurent encore sous-représentées à tous les niveaux dans le secteur des sciences, des technologies, de l’ingénierie et des mathématiques à travers le monde. Or, l’égalité des genres dans ces domaines n’est pas seulement une question d’équité et de droits humains fondamentaux qu’il convient de réaffirmer. » – Nations Unies

 

Alicia Roux

« La passion de l’automatique »

Lire son témoignage

 

 

 

 

 

 

____________________

 

 

 

Élise Girault

« C’est donc ça avoir la fibre ? »

Lire son témoignage

 

 

 

 

 

 

____________________

 

 

Solène Farge

« Ingénieure et mécano ! »

Lire son témoignage

 

 

 

 

 

 

 

« Quand des filles et femmes brillantes se détournent de carrières scientifiques à cause d’obstacles trop importants, c’est une perte pour l’ensemble de la société. En effet, la recherche peut apporter des solutions aux défis du développement durable et nous ne pouvons pas nous permettre de nous priver du potentiel, des compétences et des idées de plus de la moitié de la population mondiale. L’égalité des genres doit donc être considérée comme un moyen déterminant pour favoriser l’excellence scientifique et technologique. » – Nations Unies